Bannière
Plan d'Accés
Vos coordonnées :

Adresse

Localité

Code Postal

Pays

Couleurlilas - PHOTOS
En Ligne
Nous avons 35 invités en ligne
Qu’est ce qu’est la fourbure ?

 Nombreux sont les livres spécialisés sur les équidés comportant un chapitre sur cette maladie.

Nous allons essayer de vous sensibiliser de manière très simple à ce mal…

La fourbure est une inflammation des extrémités des membres qui provoque un excès de sang dans le pied.

Ce sang qui stagne empêche le pied d’être bien oxygéné : les cellules meurent, le sang se loge à de mauvais endroits et provoque un basculement de la troisième phalange vers l’avant.

En bref, c’est très douloureux et très grave !

    Une fois l’animal atteint par ce mal, il n’en guérit pas. Qu’elle soit aigüe ou chronique,   l’animal peut être momentanément soulagé par des    médicaments ou un régime particulier mais devra vivre avec la fourbure.

 Quels sont les symptômes ?

    - Un seul d’entre eux doit alerter le propriétaire de l’animal : 

   - Une marche lente, voire un refus de bouger, 

   - Un pied chaud, le pouls du pied fort, 

   - Une station couchée plus régulière,voire continuelle, 

   - Une sole bombée ou plate ou lieu d’être creuse,Une température élevée et parfois une transpiration importante.

 Cheval fourbu      Fourbure

 

Le traitement :

- Même si aucun traitement n’est radical, voici les possibilités de soulager un animal malade·:···

- Ne plus le faire marcher,·

- Supprimer toute autre alimentation que le foin et l’eau,·

- Doucher les pieds de l’animal à l’eau froide, salée et vinaigrée,·

- Lui donner les anti-inflammatoires ou autres médicaments qu’aura alors prescrits le vétérinaire.

Les causes : 

    - Une mauvaise alimentation, trop riche et/ou trop grasse, 

    - Une surcharge pondérale due à cette alimentation et au manque de travail de l’animal.

     - L’alimentation trop grasse est courante au printemps, à l’apparition de la première herbe. Il faut alors limiter la parcelle aux animaux atteints.

L’alimentation trop riche est due à une distribution de nourriture en excès ou non appropriée. C’est le cas de nos animaux que tout à chacun peut nourrir, d’où la nécessité de ne distribuer qu’avec parcimonie carottes et fruits et de bannir sucre, gâteries, pain et biscotte.

Vous aimez nos animaux autant que nous ? Alors, même si cela est très tentant nous vous l’accordons, pensez à eux et donnez leur que peu ou pas de ces aliments : ils en vivront bien mieux et nous pourrons ainsi tous profiter d’eux le plus longtemps possible.